Acné, hormones, stress, sommeil & immunité durant la saison froide

Posted on

Hello hello !

Pour ce nouvel article, j’ai décidé de vous faire un gros débriefing santé au naturel et immunité pour la saison froide. Au vu du contexte anxiogène auquel nous devons actuellement nous adapter, je crois qu’il est primordial de se pencher encore plus sur notre état de santé. Si vous avez des problèmes d’acné, vous pouvez évidemment suivre mes conseils les yeux fermés !

Avant de commencer…

Tous les conseils que je vais vous préconiser ci-dessous ne se substituent pas aux conseils d’un médecin qui est le seul à pouvoir à établir un diagnostic de votre état de santé. Les conseils partagés sur mon site web et sur mes réseaux sociaux ont ainsi pour seul but de vous aider à trouver votre propre équilibre et obtenir un état de santé optimal.

Notez également que mes compléments alimentaires préférés présentés au cours de cet article se prennent à condition d’avoir un régime alimentaire varié, équilibré et un mode de vie sain. Cela veut donc dire que si vous mangez, par exemple, des aliments transformés, caloriques, sans aucun intérêt nutritionnel, non adaptés à votre constitution ; ou bien si vous n’avez pas de rythme au quotidien, mes conseils ne vous seront d’aucune utilité. Toutefois, si vous me suivez depuis un petit moment, j’ai l’intime conviction qu’il y ait de fortes chances pour que vous soyez dans cette démarche de vie saine et de recherche d’un état de santé optimal par les voies naturelles.

Enfin, parce que la transparence est une valeur importante pour moi, sachez que je n’ai absolument aucun partenariat avec les laboratoires que je vais mentionner ci-dessous. Je les ai choisis pour leur éthique et la qualité de leurs produits.

Parmi le peu de laboratoires que je vais préconiser, l’un d’entre-eux m’a envoyée une partie de sa gamme de compléments l’année dernière (octobre 2019). J’ai donc eu le temps de les faire tester à mes proches, d’y recourir moi-même et ainsi, de prendre du recul par rapport à ce que j’utilise quotidiennement, mais je vous mentionnerai cela au moment voulu !

Quand vient l’automne…

Cet article résonne complètement avec ce que j’ai vécu dernièrement, c’est pourquoi j’ai eu très envie de vous partager tout cela.

Chaque automne, je prends toujours un temps pour aller faire un check-up chez mon médecin généraliste histoire de voir si je suis carencée en vitamines et minéraux. Cette année, j’ai carrément fait le « méga check-up » parce que je me suis retrouvée épuisée dès la rentrée ; et pire encore, j’ai commencé à faire des nuits blanches, au point de ne plus parvenir à gérer mon terrain anxieux. Comme quoi, les cordonniers sont les plus mal chaussés ! J’ai beau être une experte dans le domaine de l’anxiété et donner de très bons conseils, il m’arrive de ne pas les tenir pour moi parce que je suis trop occupée à m’occuper des autres (ma leçon de cette année 2020)! Heureusement, mes années de pratique du yoga m’ont permis de développer une grande capacité d’écoute du corps. J’ai donc rapidement pu prendre les devants pour ne pas terminer en burn out.

En effet, j’ai travaillé dur durant les derniers mois pour atteindre les objectifs que je m’étais fixés. Ainsi, certaines sphères de ma vie sont en train de changer, mais ces changements bénéfiques auxquels une part de moi ne s’attendait pas vraiment me confrontent à de nouvelles problématiques auxquelles je dois apprendre à m’adapter au fil des jours (ce qui m’a épuisée davantage).

Comme vous avez dû le voir en story Instagram, j’ai pris peu de vacances cette année (je n’en prends déjà pas beaucoup de base, soit 8 jours par an environ…). J’ai beaucoup travaillé, et comme je suis très sédentaire – je travaille depuis mon domicile devant mon écran d’ordinateur (all the day!) – je n’ai pas passé beaucoup de temps dehors à m’aérer et à bouger. C’est donc mon corps qui en a pris un sacré coup ! J’ai commencé à ne plus dormir et à sentir mes tensions musculaires au point que même la pratique de mon yoga devenait douloureuse.

C’est la raison pour laquelle je suis allée voir mon adorable médecin avec ma demande d’analyses longue comme mon avant-bras (déformation professionnelle oblige!). A dire vrai, j’ai beaucoup de chance car mon médecin est sur la même longueur d’onde que moi, donc il ne rechigne absolument pas à me faire les analyses que je lui demande. Au contraire, il est plutôt curieux de savoir pourquoi je les lui demande, il trouve cela enrichissant.

Mes résultats m’ont permis de me rendre compte que j’étais très carencée (bien plus que d’habitude) dans certains minéraux et vitamines. Et en plus de cela, j’ai découvert notamment (sans trop de surprises) que j’avais un déséquilibre hormonal, notamment un déficit dans une hormone sécrétée par une des glandes endocrines du cerveau qui pourrait s’expliquer par le manque de lumière naturelle et la sédentarité, ce qui a eu par conséquent un impact considérable sur mon sommeil. Dans un prochain article, je vous préparerai une liste des analyses véritablement utiles pour votre santé.

L’impact du manque de lumière naturelle sur notre corps 

Nous avons absolument besoin de lumière naturelle, des rayons du soleil (comme nos consœurs, les plantes) pour synthétiser la vitamine D, pour le bon équilibre de notre cerveau (et par là-même, de notre corps entier).

Pour que nos glandes endocrines fonctionnent correctement au niveau du cerveau, il est plus que nécessaire que nos yeux et notre crâne captent les rayons lumineux tous les jours, à raison d’au moins 30 minutes.

Malheureusement, les rythmes de vie citadins, parisien notamment, métro, boulot, métro, dodo, ont un impact considérable sur le fonctionnement du cerveau et donc de notre corps. Notons également que la grisaille ne nous donne pas forcément envie de sortir. Je peux en parler puisque j’ai moi-même connu cela à Paris pendant dix ans !

Les rayons lumineux ont en effet un impact direct sur certains neurotransmetteurs (ce sont les composés chimiques qui assurent les interactions entre nos neurones). En effet, cette dernière stimule la production de sérotonine, qui intervient dans la régulation de l’humeur. Lorsqu’il fait gris et que nous déprimons, ce n’est pas sans raison !

Le manque de lumière naturelle est également valable pour toutes les personnes, qui, comme moi, travaillent devant des ordinateurs toute la journée (même si nous vivons à la campagne).

Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente : il est absolument indispensable que notre peau, nos yeux et notre crâne prenne l’air et la lumière naturelle tous les jours (même si cette dernière est polluée). Il est fondamental d’oxygéner notre peau et notre cerveau et de capter les rayons lumineux pour notre équilibre hormonal.

Lorsqu’on souffre de problème d’acné, il faut noter que le manque de lumière naturelle et d’air a un impact direct sur l’état de notre peau. Vous ne pouvez ainsi pas espérer un équilibre hormonal si vous restez enfermés, sous des lumières artificielles et devant des écrans bleus de surcroît.

Je ne vous répéterai jamais assez à quel point notre cerveau est lié à notre peau, c’est ma spécialité et j’ai rédigé des articles à ce sujet que tu peux notamment retrouver ici.

C’est pourquoi avant de vouloir incriminer telle ou telle hormone, commencez déjà par vous demander si vous respectez votre rythme naturel, notamment votre horloge biologique, dite « circadienne » qui siège dans dans votre hypothalamus (glande endocrine au niveau de votre cerveau). Demandez-vous, en toute objectivité (personne n’est là pour vous juger et certainement pas moi !), si vous vous respectez, si votre corps bénéficie suffisamment de la lumière naturelle la journée, si vous dormez suffisamment dans l’obscurité, et si vous avez un cycle de sommeil stable. En effet, si vous vous couchez un soir à minuit alors que vous vous levez tôt le matin parce que vous avez envie de « profiter de votre soirée », et que vous vous dites alors que vous « rattraperez» votre sommeil en retard le week-end, sachez que vous ne rattrapez absolument rien du tout et que votre cycle n’est pas bon du tout…C’est votre capital santé qui en prend un sacré coup ! Vous accentuerez vos problèmes de concentration et vos déséquilibres en tout genre (peau, digestifs, etc.) et vous finirez par ne plus profiter du tout (sorry pour ce bottage de fesses). Aux premiers bâillements : au dodo !

C’est au niveau de l’hypothalamus, qui travaille main dans la main avec l’hypophyse et la thyroïde, que nos neurones servent de métronome à notre organisme et permettent ainsi de réguler toute notre physiologie sur 24 heures. Cette horloge biologique qui se situe dans notre hypothalamus permet la sécrétion de la fameuse  mélatonine. Connue sous le nom d’“hormone du sommeil“, la mélatonine est l’hormone qui signale la nuit à notre organisme et cette dernière est ainsi complètement tributaire de l’absence de lumière (surtout si vous ne dormez pas dans l’obscurité).

En bref, sans obscurité et sans lumière naturelle, notre physiologie est par conséquent mal régulée, les hormones ne sont pas sécrétées et réceptionnées correctement par nos glandes endocrines ; cela a pour conséquence un mauvais sommeil (insomnies), des déséquilibres hormonaux qui ont un impact sur les autres endocrines du corps (et donc sur les autres systèmes), sauts d’humeur, anxiété accentuée, migraines, problèmes de peau, etc.

La période automnale offrant évidemment moins de luminosité pour notre corps que la période estivale. Elle nous permet de nous préparer progressivement au manque de lumière que nous subissons en hiver. C’est pourquoi, de nombreuses personnes font des dépressions saisonnières qui est un trouble récurrent durant l’automne (je ne sais pas pour vous mais dans le Sud, la transition été – automne a été plutôt un choc en plus!). Aussi, le contexte sanitaire dans lequel nous vivons actuellement est encore plus anxiogène que d’habitude avec les distanciations sociales et le couvre- feu qui nous sont imposés, alors que nous sortons tout juste d’un confinement ; c’est pourquoi, il est absolument fondamental de veiller à gérer notre santé et notre immunité au mieux parce que notre corps subit énormément depuis plusieurs mois.

Profitons par exemple du couvre-feu pour nous coucher plus tôt. J’entends tout le temps des gens autour de moi me dire qu’ils sont fatigués. C’est donc le moment parfait pour se refaire une santé ! Voyons le couvre-feu comme une opportunité pour se coucher plus tôt et ainsi favoriser un bon équilibre hormonal. Vous verrez que cela aura un impact bénéfique sur vous.

Pour donner un coup de pouce à votre corps, voici donc les compléments que je vous recommande :

Le laboratoire que je vais vous préconiser en priorité est UNAE 

Pourquoi ?

Les fondateurs du laboratoire UNAE sont Émilie et Julien Venesson. Ils m’ont généreusement fait parvenir une partie de leur gamme de produits l’année dernière afin que je puisse les tester pour mes clientes et me faire mon propre avis. Si j’appréciais leurs produits, j’avais promis à Julien Venesson de faire un article à ce sujet. En l’espace d’une année, j’ai donc eu suffisamment de recul pour tout tester et comparer avec d’autres laboratoires que je recommande également à mes clients.

D’abord, l’objectif d’Émilie et de Julien est de proposer à leurs clients des produits de la plus haute qualité. Julien est en effet expert sur le sujet des compléments alimentaires et son expertise a ainsi permis de mettre au point des compléments avec de bons dosages, qui n’ont pas un effet placebo comme c’est le cas pour une majorité des compléments sur le marché.

En créant leur société, leur objectif était également de limiter au maximum leur impact sur l’environnement. En effet, leurs emballages sont entièrement écologiques, en carton et matériaux compostables. Il n’y a pas de plastique, de bisphénol S, ou d’autres perturbateurs endocriniens pour notre corps et aucune pollution pour la planète. Enfin, ils souhaitaient favoriser au maximum le recours à des formules 100% végétales dans le but de ne pas cautionner l’élevage intensif. Leurs produits ne contiennent ni glutenni produit laitierni allergène et sont véritablement adaptés à tous.

Comme vous pourrez vous en douter, je partage complètement leurs valeurs, et puisque je m’emploie tous les jours à fournir moi-même la meilleure expérience à mes clients, c’était donc tout naturellement que je choisirais de conseiller leur gamme de produits.

Si vous décidez de suivre mes conseils et de commander leurs compléments, n’hésitez pas à leur mettre une gentille appréciation en ajoutant que c’est Alexandra Vignon de The Good Balance qui vous a recommandé leur produits.

Au fur et à mesure de l’article, je vous recommanderai d’autres compléments qui viennent de chez eux.

Suite à ce que je vous expliquais précédemment concernant le manque de luminosité naturelle et de sommeil, voici les premiers compléments de qualité que je vous préconise. Vous pouvez tout à fait suivre la posologie sur les descriptifs des produits.

Si vous êtes carencés en Vitamine D, vous pouvez aller jusque 4 gouttes sur votre langue par jour en cure intensive. Votre médecin pourra le confirmer. Sinon, c’est 2 gouttes (personnellement j’en prends 2 gouttes tous les jours sauf en été).

Quant à la mélatonine, si vous souffrez d’insomnies, vous pourrez également augmenter les dosages uniquement avoir demandé l’avis de votre médecin.

Mes conseils detox automnale pour nettoyer le foie et la vésicule biliaire

Qui dit saison automnale dit la fameuse « détox ». C’est en effet le moment idéal pour alléger notre corps en toxines (et en ce moment, avec les toxines émotionnelles à gérer en plus avec le contexte anxiogène, il est clair que nous avons de quoi nettoyer!).

La première chose que je vous conseille c’est de :

  • Boire un verre de citron pressé bio le matin au réveil

Cependant attention : l’eau doit être filtrée et chaude afin de couper l’acidité du citron. Et surtout, rincez-vous la bouche après parce que le citron attaque l’émail des dents. Aussi, n’enchaînez pas sur un petit-déjeuner rempli de sucres types céréales, tartines, confiture, etc. car cela n’aura absolument aucun intérêt pour votre corps.

Enfin, si vous souffrez de problèmes gastriques, notamment de remontées acides et d’aigreurs d’estomac, évitez le citron et drainez en douceur avec l’astuce qui suit.

  • Buvez régulièrement des tisanes à base de plantes qui vont drainer votre foie en douceur

Voici quelques plantes intéressantes :

Racine de pissenlit

Romarin

Camomille matricaire

Chardon-marie

Chicorée

Artichaut

Gentiane

Évidemment, je vous recommande d’éviter les tisanes en sachets et de préférer les plantes en vrac. Celle-ci est très bien. Je commande également mes plantes à l’herboristerie du Père Blaize à Marseille. 

  • En ce moment, j’utilise le complexe ERGYEPUR des laboratoires Nutergia pour drainer tranquillement mon foie et ma vésicule. On le trouve partout puisque Nutergia est distribué dans la majorité des pharmacies et parapharmacies. 

    ERGYEPUR contient du chardon-marie et de l’artichaut qui contribuent au soutien de la détoxication hépatique et favorisent le fonctionnement hépatique. Le boldo aide à la purification de l’organisme. Je le trouve pas mal. Je passerai probablement ensuite au Desmodium pour contribuer au bon fonctionnement de mon foie fatigué. Cependant, je ne le conseille pas ici car je ne connais pas l’état du vôtre ! 🙂

Comme vous vous en doutez, si nous drainons le foie, nous évitons de manger des sucres, de la viande rouge, et tout ce qui va accentuer l’acidité de notre corps. Je vous conseille donc de manger un maximum de soupes et de mettre beaucoup de couleur (de bêta-carotène) dans votre assiette. Nous avons la chance, c’est la saison des butternuts, des courges muscades, des potirons, que vous pouvez mélanger avec les patates douces de l’oignon, etc. Misez également sur les fruits gorgés de vitamine C : c’est justement le moment : kiwi, orange, citron et clémentine ! Grâce à dame nature, il y a de quoi faire pour avoir une santé optimale !

Soutenir son microbiote et soutenir les intestins / côlons irritables

Impossible de ne pas évoquer ce sujet ! C’est en effet chouette de faire du bien à son foie et sa vésicule, mais il est absolument indispensable de soutenir notre flore intestinale.

Comme je vous l’ai déjà expliqué à maintes reprises, notre flore intestinale est reliée à tous les autres systèmes de notre corps, notamment à notre système immunitaire. Si nous ne sommes pas dans notre « assiette », que nous dormons mal, il est évident que notre cerveau ait un impact sur notre microbiote intestinal (et puis vaginal, et puis cutané, etc. etc.).

Si vous n’avez pas trop de problèmes intestinaux, n’hésitez pas à ajouter des aliments probiotiques à votre assiette :

  • Des légumes et jus de légumes lacto-fermentés (oui, la choucroute par exemple!!!!). Si vous ne souhaitez pas les faire vous-mêmes, vous en trouverez aisément en magasin bio. La marque Nutriforme propose des légumes lacto-fermentés dans des bocaux en verre (radis noir, carottes, betteraves, etc.). https://www.nutriform.bio/

  • Vous pouvez également tester le kéfir de fruits ou de lait, ou le kombucha par exemple. Si jamais cela vous provoque des gazs, allez-y mollo, c’est que c’est déséquilibré là-dedans !

  • Si vous n’avez pas d’intolérances au lactose, vous pouvez également manger du fromage de chèvre ou de brebis au lait cru (huuuuum ! Le bon pélardon des Cévennes…Je vous conseille celui de J. Salles à Lasalle, si jamais vous venez par chez moi ! ^^).

  • Vous pouvez également agrémenter vos jus et vos salades de pollen frais.

Je vous conseille donc tout naturellement une cure de probiotiques de chez UNAE. Je ne l’ai pas testée moi-même car ils n’avaient pas encore terminé de mettre au point leur produit lorsque j’ai reçu une partie de leur gamme, mais je la conseille à mes clients et ils en sont très contents, voici le lien ici.

Pourquoi ai-je choisi ces probiotiques ?

A mon immense et agréable surprise, « primobiotiques » de UNAE est un savant mélange de probiotiques mélangés à des prébiotiques. Et oui ! Qui dit probiotiques, dit forcément prébiotiques. Afin de nourrir les bactéries probiotiques, il est absolument indispensable d’avoir également des prébiotiques. Pour éviter de se complémenter en prébiotiques et en probiotiques, comme je le faisais moi-même et que je le préconisais à mes clients, grâce à UNAE, nous pouvons désormais faire cela d’une pierre deux coups !

Les prébiotiques de ce mélange sont à base de polysaccharides de Reishi (champignon) pour nourrir pleinement le microbiote (et garanti sans inuline, sans fructo-oligosaccharides et sans FODMAP). Indispensable pour toutes les problématiques d’intestin irritable et problèmes de digestion.

Anxiété et gestion des émotions désagréables

Puisque nous savons maintenant que notre cerveau du haut est relié à notre « deuxième » cerveau, notre système digestif, il est indispensable d’agir sur les deux plans. Si le contexte sanitaire a un impact sur votre moral, si vous vous sentez épuisés et que vous avez du mal à faire face à la période, je vous conseille vivement de faire une cure de :

Comptez au minimum une cure d’un mois (2 boîtes), jusqu’à 3 mois. Il est fortement conseillé de prendre 2 comprimés le matin, non pas le soir pour ne pas avoir d’impact sur votre sommeil. Attention, notez que si vous êtes sous anti-dépresseurs, ce complément alimentaire vous est contre-indiqué. Demandez impérativement l’avis de votre médecin avant de vous en procurer. Il en va de même si vous êtes enceinte.

La rhodiole est une plante très intéressante parce qu’elle fait partie des plantes dite « adaptogène ». C’est en 1947 que le chercheur russe du nom de Lazarev formulait ce célèbre concept d’« adaptogène » pour décrire une substance qui accroît la résistance de l’organisme aux divers « stress » qui l’atteignent. Les plantes adaptogènes, comme la rhodiole agissent de manière bénéfique sur de nombreux organes et fonctions physiologiques et cognitives. La rhodiole atténue notamment l’anxiété, la dépression et améliore les performances physiques.

Dans un autre registre, je vous conseille également le magnésium. Les déficits en magnésium sont souvent liés au stress et sont une cause majeure de notre fatigue et/ou épuisement, c’est pourquoi il est souvent nécessaire de faire appel à des compléments alimentaires.

Comme vous le savez peut-être, il existe différents types de magnésium et chaque laboratoire prêche pour sa paroisse pour vendre le sien. Notez que les différentes formes de magnésium ne renferment pas toutes la même quantité de magnésium-élément. C’est la raison pour laquelle, il est donc intéressant de s’intéresser à la biodisponibilité de ce fameux magnésium-élément, c’est-à-dire la quantité réellement absorbée par le corps. Il est difficile de savoir lequel est le plus intéressant, c’est pourquoi pour ma santé, j’alterne et j’en prends des différents :

Bénéficiant d’une concentration en minéraux et en oligo-éléments et de part sa biodisponibilité, l’eau de Quinton hypertonique est très intéressante pour notre santé. Par ailleurs, son Ph alcalin compris entre 8,1 et 8,4, rééquilibre l’homéostasie lorsque le terrain est devenu acide à cause d’une mauvaise nutrition ou grande fatigue. Vous pouvez respecter les doses prescrites directement sur la boîte, c’est à dire, 2 à 4 ampoules par jour selon votre état de fatigue.

  • Il m’arrive également d’utiliser le magnésium transcutané. Celui-ci s’applique directement en massage sur les tensions musculaires. Je me masse notamment mon abdomen avec ce dernier.  

J’utilise cette eau de mer concentrée en magnésium parce qu’elle pénètre directement par les pores de la peau sans passer par le flux sanguin. C’est la raison pour laquelle les cellules du microbiote cutané peuvent donc rapidement utiliser le magnésium dont elles ont besoin.

Sous forme de complément alimentaire, le magnésium doit passer la barrière intestinale afin de parvenir dans le sang. De cette manière, le magnésium est distribué aux différents organes et cellules. Durant ce trajet, la déperdition peut être plus ou moins importante selon notre état physique , c’est pourquoi il est donc indispensable d’avoir des gélules gastro-résistantes. Je conseille donc tout naturellement le complément de chez UNAE. Un de mes proches l’a testé et il a été ravi : il se sentait plus détendu et cela a amélioré son sommeil.

Enfin, pour bénéficier d’un combo de compétition, je terminerai avec un complément absolument génial (et super pour la santé de notre peau!), c’est le complément multivitamines 13 en 1 (formule poudre) avec vitamine D3 végétale offerte. J’ai démarré ma cure cette année lorsque je faisais des insomnies et que je me suis rendue compte que j’étais ultra carencée, notamment en B9 et en iode.

Ce complément naturel est composé des ingrédients suivants : vitamine A, vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E, K2, iode, sélénium, zinc citicoline, lycopène, lutéine, zéaxanthine, coenzyme Q10, extrait de thé vert bio, extrait de gingembre bio, extrait de myrtille bio, extrait de gingko biloba bio, quercétine FOS, N-acétyl-L-cystéine, L-carnitine, chondroitine sulfate, glycine et fibres d’acacia bio.

Notez que ce complément est déconseillé aux personnes sous traitement anti-coagulant en raison de la présence de vitamine K2 MK-7, déconseillé également aux personnes sous traitement anti-dépresseur en raison de la présence de Ginkgo Biloba, et enfin aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et aux adolescents.

  • Si vous partez sur ce type de complément alimentaire de compétition, sachez qu’il contient en un seul produit tous les ingrédients efficaces et utiles validés par la recherche scientifique qui agissent dans tout votre organisme. Vous n’aurez également plus besoin d’acheter de la vitamine D3 parce qu’elle est également fournie avec ce complément «Elite ».

    Voici le lien pour obtenir toutes les infos dont vous avez besoin. En ce qui me concerne, je prends 7 cuillères le matin et 8 cuillères le midi et je me sens vraiment de mieux en mieux! 

Voilà ! Je crois avoir faire un grand tour d’horizon de tout ce qui peut être très utile pour vous en cette période. Je récapitule ici les compléments principaux :

N’hésitez pas à venir me poser vos questions sur Instagram en cas de besoin. Il y a un post dédié à cet article, sinon en message privé. 

Prenez bien soin de vous,

Alexandra

Quelques références bibliographiques :

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=rhodiole_ps

http://cms.herbalgram.org/herbclip/618/111855-618.html

https://www.drugs.com/npp/rhodiola-rosea.html

https://www.consumerlab.com/reviews/rhodiola-supplements/rhodiola/

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-complements-alimentaires/les-principaux-complements-alimentaires/les-complements-correcteurs-de-l-alimentation/le-magnesium/quel-magnesium-choisir

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.

0