L’alimentation anti-acné

Posted on

Notre corps vit en fonction de son environnement intérieur et extérieur : les cosmétiques, nos ressentis, mais aussi (et pour beaucoup) ce qu’on ingère par le biais de l’alimentation. Si côté science, le lien entre acné et alimentation reste peu étudié (ou bien les études sont en anglais), des réalités ont été observées : certains aliments participent à la dégénération de l’acné. Il est notamment reconnu que la peau est étroitement liée à notre système digestif. 

Acné et alimentation : par où commencer ?

S’engager dans une alimentation saine n’aura que des bénéfices pour vous et votre corps. La première étape est de privilégier à tout prix le biologique, et éviter les produits transformés composés de matières chimiques alimentaires. Et bien entendu, on se lance dans la cuisine pour prendre conscience de ce que l’on donne comme carburant à notre corps ! 

Alors oui, on pourrait se mettre à suivre des comptes inspirants sur Instagram ou à acheter des tas de livres de cuisine pour trouver l’inspiration, mais attention, une alimentation saine est avant tout une alimentation adaptée à votre constitution et à vos déséquilibres. Et cela ne sera surement pas les mêmes que la voisine. 

Un des passages obligés pour évaluer la bonne digestion de son alimentation est d’observer ses selles (oui, glamour). Cela est pourtant essentiel ! Des selles trop espacées (pas tous les jours) témoignent d’une mauvaise digestion (d’une mauvaise élimination) et donc, la présence d’aliments qui ne conviennent pas à votre constitution. Pour une alimentation saine, on se lance dans la compréhension de ses modes de fonctionnement et on écoute son corps

Une alimentation qui favorise l’inflammation des tissus et perturbe l’équilibre hormonal 

Du côté de la science, il n’y a pas de recettes miracles. Le régime anti-acné n’existe pas. Ce qui est sûr toutefois, c’est que certains aliments et/ou certaines habitudes alimentaires (notamment occidentales) participent à l’accroissement du taux de toxicité dans le corps. 

Lorsque le pancréas est sur-sollicité par exemple, il favorise l’inflammation et participe à la prolifération de la bactérie responsable de l’acné. Plus généralement, un organisme surchargé accroît la charge toxique. La peau étant un organe émonctoire, l’une de ses missions vitales est d’éliminer les toxines par la peau. La peau travaille en dernier et sert d’émonctoire « secours », autrement dit, après le travail des autres organes. En effet, la peau procède à cette élimination si le foie, les reins ou encore les intestins n’ont pas réussi à éliminer correctement les déchets.

Résultat ? La peau est débordée, elle élimine et provoque des éruptions cutanées. 

Par ailleurs, les hormones sexuelles comme les androgènes sont directement impliquées dans l’acné : elles participent à la surproduction de l’acné. Il en est de même pour l’insuline (hormone qui régule la glycémie ; elle est sécrétée en réponse à une augmentation du taux de sucre dans le sang) qui participe également à l’inflammation. 

Réduire sa consommation de sucre 

Sans surprise, un taux de sucre trop élevé dans le sang accentue les éruptions cutanées. C’est ce qu’on appelle l’indice glycémique. Si le sucre est bon pour l’organisme, passé une certaine dose, ses fonctions deviennent néfastes pour notre corps.

Lorsque l’on ingère un produit avec un taux glycémique trop élevé, le pancréas accroît directement la production d’insuline dans le foie pour contrer d’éventuelles hypoglycémies. Une réaction en chaîne se produit alors : androgènes stimulés, séborrhée, hyperkératinisation, imperfections. Des pics d’insuline fréquents participent ainsi à l’inflammation de l’organisme et des cellules de la peau !

Les conseils The Good Balance 

On évite les produits riches en glucose et en amidon, le sucre raffiné ainsi que les plats préparés. Les plaisirs sucrés ? Plutôt en dessert, après une alimentation saine et un repas équilibré qui atténue les pics d’insuline.

On privilégie les crudités ou les cuissons douces (à la vapeur). Pour les céréales, pains, pâtes, riz, on opte pour du complet ou semi-complet, riche en fibres, et les légumineuses. 

Limiter sa consommation de lactose

De nombreuses études ont constaté un lien direct entre consommation importante de lait et acné sévère. En cause ? L’équilibre hormonal. Si on y réfléchit, le lait a vocation à faire grandir les bébés animaux, il est donc riche en tout un tas d’hormones : testostérone, sébum, hormones de croissance.

Au même titre que pour les aliments ayant un index glycémique trop élevé, lorsqu’on consomme trop de lactose, notre foie sécrète l’hormone Insulin-like growth factor (IGF-1). L’IGF-1 mène à l’augmentation de la disponibilité des hormones mâles androgènes directement impliquées dans la stimulation des glandes sébacées et du développement de l’acné.

Il est donc préférable de restreindre sa consommation de produits laitiers.  On opte pour du lait entier (bio, frais et plutôt de brebis) et peut également se tourner vers des laits végétaux.

En cas de carences en calcium, il existe tout un tas de sources saines et alternatives pour remonter son taux : les légumes verts, les algues, les herbes séchées, les fruits secs, les poissons gras, etc. 

L’approche The Good Balance pour guérir de son acné

Chez The Good Balance, nous savons par expérience que ce n’est pas en supprimant des aliments que nous apprécions (et qui sont pourtant responsables en partie de notre acné) que nous résolvons nos problèmes de peau. Tout se joue dans l’équilibre (ne s’appelle pas The Good Balance qui veut !). Votre corps sera plus disposé à jouer son rôle si : 

  • Vous privilégiez de bons acides gras équilibrés pour réduire l’inflammation de l’organisme : des aliments riches en Oméga-6 et Oméga-3 : poissons gras (sardine, maquereaux, harengs, foie de morue), des fruits secs (noix, noisettes), des graines de lin, etc. 
  • En évitant les produits riches en glucose et en amidon, le sucre raffiné, et les plats préparés.
  • Préférer le complet ou semi-complet pour les céréales, pâtes, pains ou riz. 
  • En favorisant les vitamines A et E (pour le côté antioxydant) : les fruits rouges et végétaux colorés en général.
  • En ajoutant du zinc et en mangeant chaque jour des légumes verts qui jouent un rôle super important contre l’acné. 

 Si vous avez mis le doigt sur un aliment déclencheur d’acné chez vous, ou que vous avez un doute, vous pouvez mettre en place un « régime d’éviction ».

L’éviction a vocation à éliminer les aliments « coupables » ou « responsables » d’une mauvaise digestion pendant au maximum 3 semaines. C’est un bon moyen pour constater notre sensibilité alimentaire et pouvoir atténuer la charge toxique dans le corps. Mais attention, une « intolérance » alimentaire n’est jamais pas une cause ! C’est un symptôme ! Il sera donc important de déterminer pourquoi l’organisme ne parvient plus à digérer tel ou tel aliment pour pouvoir le réintégrer. 

N’oubliez pas que si l’alimentation peut participer à l’accroissement de l’acné, elle n’en est rarement la cause réelle. Changer son alimentation c’est permettre de réduire l’inflammation de son organisme et lui donner toutes les chances pour fonctionner de façon optimale, et de fait, voire disparaître son acné. Le plus important sera de comprendre quelles sont les causes métaboliques qui entraînent ces inflammations (comme des problèmes de digestion des aliments). 

La méthode The Good Balance pour guérir de son acné

La recherche des causes métaboliques qui entraînent l’inflammation est justement au cœur de mes 2 programmes de coaching « Hack ta Peau » et « A Fleur de Peau »

Ces 2 programmes en ligne d’une durée de 6 mois proposent une méthode unique de recherche des causes métaboliques qui provoquent ton acné et t’aident à l’assainissement global de ton organisme en s’adaptant à tes propres déséquilibres.

La différence entre les programmes A Fleur de Peau et Hack Ta Peau ?

Hack ta peau est un programme de 6 mois à destination des femmes qui souffrent d’acné adulte et qui veulent comprendre les causes de leur acné. 

Ce programme permet : 

  • La recherche de tous les déséquilibres métaboliques et hormonaux qui provoquent ton acné.
  • L’assainissement global de ton organisme adapté à tes propres problématiques pour réduire ton inflammation chronique et résoudre ton acné sur le long terme.

A Fleur de peau est un programme de 6 mois à destination des femmes anxieuses qui souffrent de problèmes de peau.

Ce programme permet :

  • La recherche de tous les déséquilibres métaboliques et hormonaux qui provoquent ton acné.
  • L’assainissement global de ton organisme adapté à tes problématiques pour réduire ton inflammation chronique et résoudre ton acné sur le long terme.
  • Un travail psychoémotionnel : compréhension et gestion de l’anxiété (compréhension et gestion des différents stress, émotions et confiance en soi) pour avoir un véritable impact sur le système nerveux et réguler le système hormonal. 

Mes programmes ouvrent leurs portes une à deux fois par an. Tu souhaites être tenue informée de leur ouverture et des modalités d’inscription ? Tu souhaites connaître mon actualité et les dates de mes événements ?  N’hésite pas à t’inscrire ici à ma lettre digitale mensuelle.

Prends soin de toi,

Alexandra 

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

0